Actualités

Le Conseil d'Etat présente ses orientations de politique culturelle

Répondant à un postulat relatif aux subventions cantonales en faveur de la culture, le Conseil d'Etat présente l'engagement que l'Etat a pris pour soutenir à long terme la diversité culturelle et l'accès à la culture dans le canton. Pour la première fois, il dresse une feuille de route en précisant les orientations de sa politique culturelle pour ces prochaines années.

Publié aujourd'hui en réponse au postulat 2015-GC-19 des députés Pierre Mauron et Eric Collomb sur les subventions cantonales en faveur de la culture, le rapport du Conseil d'Etat aborde la question plus générale de l'évolution de la culture dans le canton de Fribourg. Après une analyse de la situation de la scène culturelle et artistique fribourgeoise, le rapport documente l'évolution du financement public de la culture ces quinze dernières années, avant d'identifier les principaux enjeux et défis posés, en particulier en faveur de la création professionnelle, mission légale prioritaire de l'Etat. Fort de cette analyse, le Conseil d'Etat souhaite consolider les acquis et investir dans cinq domaines stratégiques :

  • Créer, faire connaître et diffuser : optimiser le dispositif d'encouragement de la culture et d'aide à la création, renforcer la mobilité des artistes et la diffusion des créations fribourgeoises. L'aide doit se renforcer dans plusieurs domaines artistiques faisant face à l'augmentation des coûts de production, pour maintenir la qualité professionnelle et la compétitivité des projets artistiques fribourgeois.
  • Innover : promouvoir une meilleure interaction entre arts et économie créative et renforcer l'impact économique de la culture. Un travail est à mener en collaboration avec la Direction de l'économie et de l'emploi, le service de promotion économique, les écoles professionnelles et les hautes écoles ainsi que les entreprises et start-ups. Le lien entre culture, attractivité économique et tourisme doit être renforcé.
  • Une culture en partage : consolider les mesures d'accès à la culture et de sensibilisation pour tous les publics, afin de favoriser le bien-être et la cohésion sociale. En particulier, la sensibilisation des enfants et des jeunes à la culture doit être améliorée.
  • Trois projets-phare pour les institutions culturelles cantonales : maintenir et si possible améliorer les budgets de fonctionnement pour que ces dernières puissent continuer à remplir leur mission, notamment en matière de sauvegarde du patrimoine. Trois grands projets d'investissement sont en cours : l'extension de la Bibliothèque cantonale et universitaire, la délocalisation du Musée d'histoire naturelle et la mise en place d'un centre de stockage interinstitutionnel cantonal (SIC). Une réorganisation territoriale progressive du Conservatoire est prévue afin d'améliorer la qualité des conditions d'enseignement ainsi que l'accès et la sensibilisation à la musique.
  • Fribourg, un territoire de cultures : favoriser le rayonnement de la culture fribourgeoise et renforcer la coordination entre les acteurs culturels, tant au niveau cantonal que suisse.

La culture étant un enjeu tant social, économique, éducatif que touristique, le Conseil d'Etat désire renforcer la transversalité des politiques publiques, notamment dans les domaines de la formation, de l'innovation, du tourisme, de l'intégration, de la politique sociale et de la jeunesse. Il entend, à l'avenir aussi, mener une politique budgétaire réaliste et maintenir un volume de subventionnement élevé en faveur de la culture. Sur la base des priorités présentées et en fonction des ressources financières disponibles, il souhaite améliorer le dispositif d'encouragement actuel, renforcer le budget du Service de la culture et étudier la possibilité de réalimenter le Fonds cantonal de la culture au cours des prochaines années.