Sexualité : information sur la grossesse non désirée. Pour une femme qui ne souhaite pas être mère ou qui n’est pas en mesure de l'assumer, être enceinte représente une épreuve difficile.

Couple
Couple © Tous droits réservés


Il importe de rappeler que tout retard de règles chez une femme vivant des relations sexuelles peut signifier qu’elle est enceinte. Ceci même si une contraception est utilisée ou après une stérilisation. La grossesse se confirme par un test de grossesse et/ou par un contrôle gynécologique.

Vivre une grossesse non-désirée n’est pas chose aisée. De nombreux facteurs pèsent dans la balance: l’âge, la situation personnelle, le fait d’être seule ou accompagnée par un partenaire, les risques liés à la santé de la mère et de l’enfant, l’environnement familial et social et bien d’autres paramètres difficilement qualifiables tant cette situation peut engendrer de sentiments et d’émotions.
Le rôle de l’homme est important. Qu’il s’implique ou préfère ignorer la situation, assume ses responsabilités ou non, participe à la réflexion et à la prise de décision ou s’en désintéresse, toutes ces attitudes influencent la décision à prendre.

La réflexion peut être faite par la femme et l’homme, mais quelle que soit la situation, la décision de poursuivre la grossesse ou non revient à la femme uniquement.

Tout au long de ce processus, la femme peut avoir besoin de soutien moral et/ou d’aide psychologique.
 
Si la femme décide de poursuivre la grossesse, il est important de savoir qu’elle peut s’adresser à différents services qui pourront lui apporteront aide et soutien afin qu’elle vive au mieux sa grossesse, la naissance du bébé puis la vie avec son enfant.
L’aide apportée peut être matérielle autant que morale ou psychologique.

Si la femme décide d'interrompre sa grossesse, elle doit au préalable s'entretenir avec un médecin qui la renseignera de manière détaillée sur l'interruption volontaire de grossesse.

Documents

Actualités liées