Covid-19 : une administration cantonale réorganisée pour gérer la crise

9 Avril 2020 -10h46

Les services de l’administration cantonale ont mis sur pied un nouveau fonctionnement permettant aux collaborateurs et collaboratrices de l’Etat d’une part de fournir leurs prestations au service de la population et d’autre part de gérer la situation extraordinaire due à la pandémie.

Covid-19
Covid-19 © Tous droits réservés

Après quelques semaines de lutte contre le coronavirus, le Conseil d’Etat constate avec grande satisfaction que le nouveau fonctionnement mis en place au sein de l’administration cantonale lui permet de continuer à remplir ses missions en faveur de la population fribourgeoise. Si en principe tous les guichets physiques de l’Etat sont fermés jusqu’à nouvel avis, l’accès téléphonique, par courrier postal ou par voie électronique est garanti. Le Service de l’informatique et des télécommunications de l’Etat a réussi à mettre en place très rapidement des solutions permettant le travail à distance. Grâce à son efficacité, plus de 80% des collaborateurs et collaboratrices de l’administration assurent aujourd’hui en télétravail les prestations à la population. Les écoles ont également mis en place de nouvelles modalités de travail et d’échange pour assurer un enseignement à distance. Le Conseil d’Etat mène quant à lui par visioconférence ses séances qui se déroulent à un rythme soutenu pour piloter la gestion de la crise tout en assurant la continuité des affaires courantes.

Afin de garantir la sécurité de ses collaborateurs et collaboratrices, le Conseil d’Etat a édicté des directives et mis en place de nombreuses mesures afin de répondre aux exigences de l’Office fédéral de la santé publique. L’octroi du télétravail est privilégié pour autant que les besoins du service le permettent et que le collaborateur ou la collaboratrice concerné-e puisse disposer du matériel informatique nécessaire. Concernant les séances internes, elles sont limitées et lorsqu’elles ont lieu, la distance entre les participant-e-s est garantie. Les heures bloquées de travail ont par ailleurs été supprimées temporairement afin de permettre au personnel d’organiser la journée de travail en réduisant les risques de contamination durant ses déplacements.

Actualités liées