Les professionnel-le-s de la santé s’organisent sur le terrain pour accompagner les personnes vulnérables et à risques

27 Mars 2020 -10h05

Les risques relatifs à la pandémie liée au COVID 19 ont conduit à des adaptations organisationnelles pour assurer, même dans le cas d’une crise majeure, une prise en charge digne et sécurisée des personnes vulnérables ou à risque à domicile ou en institution, ainsi que de leurs proches. Un réseau de partenaires clé du terrain regroupant un important nombre de professionnel-le-s s’est concerté pour s’intégrer à la stratégie cantonale visant un maintien à domicile pour éviter l’engorgement des hôpitaux.

Covid-19
Covid-19 © Tous droits réservés

Ils représentent près d’une centaine d’institutions. A eux seuls, les EMS comptent plus de 2800 lits, les services d’aide et de soins à domicile publics et privés prennent en charge plus de 11 000 personnes. Les représentant-e-s de ces partenaires clé ont pris part, avec la Direction de la santé et des affaires sociales (DSAS), aux travaux au sein du Groupe institutions à risques (GIR) de l’OCC, présidé par le préfet de la Sarine Carl-Alex Ridoré. Ils ont, avec les autorités sanitaires, informé ce vendredi matin sur les mesures mises en place, avec un focus sur les établissements médico-sociaux (EMS) et les soins à domicile. 

La sécurité et la dignité des personnes prises en charge et de leurs proches ont guidé les travaux du GIR. Pour rappel, la stratégie cantonale vise à éviter un engorgement de l’HFR, par la création de filières COVID dans plusieurs districts, une centralisation des soins intensifs à l’HFR Fribourg, ainsi qu’une collaboration avec le HIB et les médecins installés. 

Quelques chiffres
  • 42 EMS (sur 50 sites) = 2835 résident-e-s
  • Les services d’aide et de soins à domicile privés et publics prennent en charge plus de 11 000 personnes (soins et/ou aide). 
  • Nombre d’institutions spécialisées : 32

Actualités liées