PRODES 2035 : le Conseil d’Etat salue le quart d’heure entre Avry et Fribourg et demande la même cadence en direction de Schmitten

31 Octobre 2018 -15h57

L’Etat de Fribourg a pris connaissance avec satisfaction du message du Conseil fédéral pour l’étape d’aménagement 2035 du Programme de développement stratégique (PRODES EA 2035). L’introduction du quart d’heure entre Avry et Fribourg est un premier pas important, mais doit impérativement être complété par la même cadence en direction de Schmitten. Le Conseil d’Etat constate aussi avec plaisir que la diminution du temps de parcours entre Bulle et Fribourg figure dans les projets retenus.

Train CFF
Train CFF qui roule dans la campagne © Tous droits réservés

Les principales demandes du canton ont été retenues par le Conseil fédéral. Le Conseil d’Etat salue l’engagement des toutes les personnes qui se sont impliquées dans ce processus. Le canton avait mis l’accent sur l’augmentation de la cadence à 15 minutes dans l’agglomération de Fribourg et la diminution du temps de trajet entre Bulle et Fribourg. Ces deux projets primordiaux sont retenus par le Conseil fédéral, mais de manière incomplète. Le Conseil d’Etat maintiendra son engagement sans faille pour intégrer la cadence au quart d’heure en direction de Schmitten.

La cadence à 30 minutes entre Murten/Morat et Neuchâtel et la suppression des exceptions à la cadence 30 minutes entre Fribourg/Freiburg et Yverdon-les-Bains figurent aussi dans le message du Conseil fédéral, tout comme les nouvelles haltes à Agy et à Avry-Matran.

La Confédération a retenu le renforcement de l’offre entre Lausanne et Genève avec le doublement de la cadence des trains RegioExpress. L’un d’eux sera prolongé jusqu’à Berne et desservira Palézieux – Romont – Fribourg/Freiburg. Il formera l’ossature de l’offre ferroviaire en Glâne et en Veveyse.

Le prolongement de l’un de ces RegioExpress vers la Broye n’est malheureusement pas inclus dans PRODES 2035. Le canton de Fribourg le déplore et s’engagera pour cette offre indispensable au développement de la région. Ce projet commun à Vaud et Fribourg permettrait d’augmenter la qualité des liaisons entre l’Arc lémanique et les régions de Payerne et Murten/Morat et un bon fonctionnement des correspondances à Palézieux.

La Broye verra l’implantation d’un centre logistique moderne à Estavayer. Il permettra de centraliser efficacement le chargement du fret ferroviaire de toute la région. Il sera adapté au transfert de conteneurs de la route au rail. Il servira à d’autres usages, par exemple le chargement du bois ou de la betterave sucrière.

Enfin, dans le cadre des budgets d’étude de Prodes 2035, Fribourg poursuivra son engagement commun avec le canton de Vaud pour l’accélération de la ligne Berne-Lausanne par les indispensables travaux d’étude en vue d’une réalisation des infrastructures nécessaires dans le cadre de la prochaine étape de développement des infrastructures ferroviaires.

Par ailleurs, le Conseil d’Etat réitère son soutien aux mesures-clés de la Conférence des transports de la Suisse occidentale.

Actualités liées