Le Patrimoine campanaire fribourgeois

Ce cahier Pro Fribourg nous livre, en exclusivité et en images, l’état de nos connaissances sur un des patrimoines les plus riches du canton de Fribourg: les cloches de nos églises. Les textes de ce cahier sont le fruit d’un recensement du Service des biens culturels du canton sur ce volet spécifique de l’histoire des villes et villages de Fribourg.

Le Patrimoine campanaire fribourgeois
Le Patrimoine campanaire fribourgeois © Tous droits réservés

Ce patrimoine «n’est désormais plus le domaine exclusif des sacristains, des araignées et des chauves-souris», écrit Aloys Lauper qui a structuré les volets de ce cahier. «C’est parce qu’ils sont d’accès difficiles, parfois même dangereux que les clochers sont la dernière terra incognita de l’histoire de l’art», poursuitil. La restauration de la sonnerie de la cathédrale de Fribourg, l’une des plus importantes de Suisse, a permis d’appréhender ce patrimoine historique, technique et musical dans toute sa complexité.

Coulées pour l’éternité, les cloches restent fragiles. Elles ont souffert des restaurations et modernisations de leurs mécanismes. Délicats assemblages, ces ensembles ont subi des tensions nouvelles, des usures inattendues qu’il a fallu diagnostiquer. Le patrimoine campanaire est d’une telle complexité qu’on s’est uni, à l’échelle européenne, pour partir à la découverte du savoir-faire empirique des fondeurs du Moyen Age, jalousement gardé secret. Les auteurs de ce cahier abordent l’histoire de la cloche, celle des fonderies avec, en première, un répertoire exhaustif des fondeurs, mis au point par le SBC. Les historiens n’ont pas oublié la petite histoire ou les petites histoires qui font la part belle aux légendes, aux croyances. Aux cloches, si mystérieuses, on prête des dons que vous découvrirez au fil de ces pages qui nous font voyager jusque dans les moindres recoins du Pays de Fribourg.

En ce temps pascal, au lieu d’un voyage à Rome, Pro Fribourg et le Service des biens culturels vous promènent dans le fabuleux paysage campanaire fribourgeois. Aloys Lauper nous invite à fermer les yeux, à l’heure de la grand-messe, pour entendre la voix des cloches nous parler d’une époque où Fribourg était l’une des villes les plus puissantes et les plus ambitieuses de Suisse, dont le clocher était encore la plus haute construction en pierre de Suisse et l’un des vingt plus hauts gratte-ciels d’Europe. Rien de moins!

Monique Durussel

Cathédrale, cloche de Ste-Marie
Cathédrale, cloche de Ste-Marie © Tous droits réservés - SBC, Frédéric Arnaud
Cathédrale, cloche de Ste-Marie

Formulaire de commande

*indique un champ obligatoire
Nombre d'exemplaires
Mes coordonnées

Actualités liées