Un nouveau plan de mesures pour la protection de l’air est mis en consultation

2 Novembre 2018 -09h00

Dans sa séance du 30 octobre 2018, le Conseil d'Etat a autorisé la mise en consultation d’un plan de mesures pour la protection de l’air. Ce plan propose notamment onze mesures pour améliorer la qualité de l’air, par exemple l’exploitation des lignes de bus avec du matériel à traction électrique, des valeurs plus sévères pour les chauffages au bois dans les agglomérations fribourgeoise et bulloise ou encore la réduction des émissions d’ammoniac dans le stockage du lisier. La consultation durera jusqu’au 31 janvier 2019.

Air
Air © Tous droits réservés

Lorsque la pollution de l’air est excessive, la loi fédérale sur la protection de l’environnement demande aux cantons de prendre les mesures nécessaires afin de limiter les émissions de polluants atmosphériques. Ces mesures complètent celles fixées par l’ordonnance fédérale sur la protection de l’air. 

A l’instar des autres cantons, Fribourg a déjà adopté plusieurs plans de mesures pour améliorer la qualité de l’air (1993 pour l’agglomération fribourgeoise, 1995 pour l’agglomération bulloise et 2007 pour tout le canton).

Le nouveau plan de mesures mis en consultation montre l’évolution des concentrations de polluants atmosphériques durant la dernière décennie. Il dresse le bilan de la mise en œuvre des mesures du plan de 2007.  Il prévoit enfin onze nouvelles mesures qui concernent les chauffages au bois, les machines équipées d’un moteur diesel, les grands générateurs de trafic, les routes, les transports publics et l’agriculture. Il propose que l’Etat et les communes se montrent exemplaires en matière de protection de l’air. Lors du remplacement des véhicules de l’Etat, le recours à des vélos et voitures électriques doit par exemple être privilégié.

La plupart des mesures contribuent à atteindre d’autres objectifs, notamment climatiques, énergétiques ou de santé publique. Le plan est coordonné avec la planification dans ces domaines, et en particulier avec la stratégie du nouveau plan directeur cantonal. 

La qualité de l’air dans le canton

La qualité de l’air s’est sensiblement améliorée dans le canton durant les dernières décennies grâce aux mesures qui ont été prises. Le niveau de dioxyde d’azote dépasse toutefois encore la valeur limite le long des routes à fort trafic. Les concentrations d’ozone et de particules fines sont trop élevées durant certaines périodes de l’année, tout comme la charge d’ammoniac. Le dépassement des valeurs limites peut affecter la santé de la population et l’environnement.

Documents liés

Actualités liées