Pour s'insérer dans la topographie des lieux, les routes comprennent fréquemment des surfaces étendues de part et d'autre du bitume : les talus.

Talus routier
Talus routier © Tous droits réservés - SNP

Ces zones offrent un abri à de nombreuses espèces végétales et animales, dont certaines sont aujourd'hui menacées. Généralement herbeuses car fauchées pour assurer une bonne visibilité au trafic, ces surfaces échappent à la pression des engrais. On y trouve alors souvent une végétation de prairie sèche (appelée aussi prairie maigre), un milieu naturel peu fréquent sur le plateau suisse.

 

Afin de maintenir à long terme cette végétation particulière, certaines mesures d'entretien spécifiques s'imposent.

Fréquence et période de fauche en fonction de la végétation

Du point de vue de la protection de la nature, la période et la fréquence de la fauche des talus routiers, ainsi que le type de machines utilisées, devraient varier en fonction du type de végétation.

Type de végétation Fréquence et période de fauche Type de machine Matériel fauché
Prairie sèche  Une fois par an (été)

Faucheuse

Séché sur place et évacué
Prairie grasse en voie Deux fois par an (été, automne) Faucheuse Séché sur place et évacué
Talus maigre récent Une fois par an (été) Epareuse avec système d'aspiration Directement évacué 
Prairie grasse  Deux à trois fois par an (printemps, été, automne) Epareuse avec système d'aspiration Directement évacué

 

Actualités liées