Dangers naturels: Canicule

Canicule
Canicule © Tous droits réservés - www.pixabay.com
Présentation

Une canicule est une vague de chaleur caractérisée par des températures anormalement élevées, liées à un réchauffement important d'un vaste territoire, durant plusieurs jours ou semaines. En Suisse, un avis canicule est émis lorsque l'on prévoit, pendant 3 jours consécutifs au moins, des températures diurnes supérieures à 33°-34°C.

Dangers

L’organisme subit un stress important lors d’une exposition prolongée à la chaleur. Ainsi, un coup de chaleur peut être grave ; le corps n’arrive plus à contrôler sa température qui augmente rapidement (jusqu’à 40°). Il se définit par un état confusionnel, des vertiges, des nausées ou des crampes musculaires. Si une personne est dans ce cas, il faut lui donner à boire, la rafraîchir et appeler un médecin . La canicule donc est susceptible d'entraîner des conséquences graves pour la santé, y compris la mort, en particulier chez les personnes vulnérables, qui sont:

  • les nourrissons
  • les enfants de moins de 5 ans
  • les travailleurs à l’extérieur
  • les travailleurs à l’intérieur
  • les personnes âgées, seules ou dans des EMS
  • les personnes isolées
  • les personnes mentalement déficientes
  • les patients à maladies chroniques
  • les personnes défavorisées socialement
  • les animaux domestiques

Définitions

Coup de chaleur, hyperthermie grave
Elévation rapide de la température corporelle au-dessus de 40°C, accompagnée de troubles neuropsychiques, cardiovasculaires, respiratoires et métaboliques. Il peut résulter d'un effort musculaire intense en atmosphère chaude (par exemple, marathon ou course cycliste pendant une canicule), ou, chez le jeune enfant ou le vieillard, de l'exposition à une forte chaleur.

Déshydratation
Diminution excessive, voire la quasi élimination de l’eau contenue dans nos tissus. La déshydratation se manifeste sous différentes formes: sensation de soif intense, sécheresse de la peau et des muqueuses et une diminution de la quantité d’urine.

Hyperthermie
L'hyperthermie est l'élévation de la température du corps, ou d'une partie du corps, au-dessus de la valeur normale qui chez l'homme est de 37°C en moyenne.

Indice de chaleur (Indice de canicule ou heat index)
L'indice de chaleur est le résultat d'une formule tenant compte de l'humidité et de la chaleur maximale durant la journée. Elle correspond à peu près à une température maximale d'environ 34°C dans nos régions, respectivement une température qui atteint au moins 30°C durant la journée et qui ne descend pas en-dessous de 20°C durant la nuit.

Ozone
Gaz naturellement présent dans l’atmosphère qui se forme sous l'effet des rayons du soleil. Il est un polluant dans les basses couches de l'atmosphère où il agresse le système respiratoire et peut brûler les végétaux les plus sensibles.

Particule fine
Particules dont le diamètre est inférieur à 2,5 micromètres. Les particules fines se trouvent en suspension dans l’atmosphère, et le demeurent plusieurs jours. Ces aérosols de faibles dimensions ont donc l'opportunité de pénétrer profondément dans les poumons, jusque dans les alvéoles.
Autre particularité de ces aérosols: ils peuvent constituer des noyaux de condensation autour desquels humidité et polluants (plomb, dioxyde de soufre, etc.) s’adsorbent, les rendant plus toxiques encore.

Smog
Le smog est une "brume de pollution" formée lors de conditions météorologiques très stables (vent très faible).
Le smog estival est surtout composé d'ozone troposphérique et de particules fines. L'ozone est formé essentiellement par la présence de rayons du soleil et de températures élevées, tandis que les particules fines proviennent en majeure partie des émissions industrielles (agriculture, construction) et des émissions de véhicules.

Syncope
Perte de connaissance brève, complète, brutale et réversible, consécutive à une diminution de l'oxygénation cérébrale.

Compétences

Pour faire face à une canicule, différents acteurs sont impliqués dans la gestion de la crise, à savoir:

Conseil d'Etat: il assure la direction politique de l'événement en prenant des décisions de nature politique et en donnant des directions à prendre par l'OCC.

OCC: il assure la conduite opérationnelle au niveau cantonal, en coordonnant les opérations à l'échelon cantonal. A cet effet, il est renforcé par des spécialistes nécessaires.

ORCOC: ils assurent la conduite opérationnelle au niveau local, en coordonnant les opérations à l'échelon communal. Ils reçoivent les directives nécessaires de l'OCC.

Feux bleus: font partie des feux bleus la police cantonale, les corps de sapeurs-pompiers et les éléments du domaine sanitaire. Ils exécutent dans le terrain les mesures décidées par l'OCC.

PCi: elle est d'une part un élément d'appui aux feux bleus pour assurer la durabilité d'un engagement, d'autre part un élément principal de la remise en état.

Exemples historiques

2015, Suisse
Du 1er au 7 juillet 2015, la Suisse a connu l’une des semaines de canicule les plus intenses depuis le début de la mensuration il y a plus d’un siècle et demi. La moyenne des températures maximales a été enregistrée avec des températures de 33 à 36 degrés sur le Plateau au nord des Alpes, de 31 à 32 degrés au sud des Alpes. Le 7 juillet 2015 la station de Genève a relevé la température la plus haute jamais enregistré au nord des Alpes avec 39.7°C. Elle a dépassé de plus ou moins 1°C le record précèdent de 38.9°C relevé le 28 juillet 1921.
Dans tout le pays les experts de MétéoSuisse ont relevé deux périodes de canicule. La première du 1 au 7 juillet et le deuxième du 14 au 23 juillet 2015.

2003, Suisse/Europe
Selon une étude de pro climat, l’été 2003 fut l’été le plus chaud en Europe depuis au moins 500 ans. En Suisse, le mercure dépassa 33°C 12 jours consécutifs avec un record de 41.5°C Grono (GR) le 11 août.
Les conséquences de cette canicule ont été très lourdes en Suisse, durant l’été, la surmortalité s’élève à près de 1'000 personnes.

Situation actuelle

Tous les dangers naturels

Recommandations de comportement

Recommandations pour la population

  • Se reposer
  • Laisser la chaleur dehors, se rafraîchir
  • Boire beaucoup, manger léger
  • Réduire l’activité physique
  • Rester chez soi
  • Maintenir une température intérieure inférieure à 28°
  • Fermer fenêtres, volets, stores et rideaux le jour, bien aérer la nuit
  • A l'extérieur, rester à l'ombre.
  • Porter des vêtements clairs, amples et légers
  • Se rafraîchir par des douches régulières ou des compresses humides sur le corps
  • Nourriture et boissons
  • Boire régulièrement sans attendre d’avoir soif
  • Réfrigérateur en état de marche avec aliments en quantité, qualité et péremption adéquates
  • Prendre des repas froids riches en eau : fruits, salades, légumes et produits laitiers
  • Prendre conseil auprès de son médecin en cas de traitement ou de maladie chronique
  • Eviter l'alcool car il accentue l'effet néfaste de la chaleur et augmente la déshydratation.
  • Ne pas hésiter de demander de l'aide à des proches ou des voisins si la chaleur pose problème.
  • S'informer de l'état de santé de ses proches et de ses voisins, et veiller tout particulièrement sur les personnes isolées et dépendantes

Recommandations pour les personnes travaillant à l'extérieur

Phase initiale

  • Eviter le travail supplémentaire
  • Prévoir des zones d’ombre pour les postes de travail les plus exposés et pour les pauses
  • Resserrer la surveillance
  • Remettre les tâches ardues non essentielles à plus tard
  • Exécuter les travaux pénibles en début de journée
  • Mettre à disposition de l’eau potable
  • Lunettes de soleil avec protection contre les rayons UV
  • Couvre-chef
  • Crème solaire de protection
  • Porter des vêtements couvrants en permanence

Phase critique

  • Ajuster le rythme de travail en fonction des conditions
  • Réduire les efforts individuels (répartition de l’effort physique entre les travailleurs)
  • Augmenter la quantité de petites pauses quotidiennes (5-10 mn de pause toutes les 1-2h)

Recommandations pour les personnes travaillant à l'intérieur

  • Installer des stores sur les fenêtres exposées
  • Ouvrir les fenêtres si possible pendant la nuit ou au plus tard en début de matinée
  • Fermer les fenêtres et les volets ou stores extérieurs durant la journée
  • Mettre à disposition des ventilateurs
  • Au cas échéant installer une climatisation
  • Favoriser les mouvements d’air

Recommandations pour les enfants

Les enfants en bas âge ne peuvent pas réagir de manière appropriée lors de fortes chaleurs, leur âge ne leur permettant pas de s’apercevoir des effets de la canicule. C’est pourquoi, il faut les protéger de la chaleur et penser à les rafraîchir.

  • Protéger les enfants de la chaleur
  • Bien aérer les locaux tôt le matin et la nuit
  • Privilégier des activités matinales et à l’ombre
  • Ne pas exposer les enfants au soleil
  • Penser au chapeau, au t-shirt et à la crème solaire
  • Ne jamais laisser un enfant dans une voiture ou sans surveillance
  • Rafraîchir les enfants
  • Les rafraîchir avec des douches tièdes ou un linge humide
  • Leur offrir de l’eau régulièrement
  • Leur servir des repas rafraîchissants, froids et légers
  • Les habiller légèrement
  • Prendre grand soin des enfants malades
  • Etre particulièrement attentif aux enfants atteints de maladies chroniques, cardio-vasculaires ou neurologiques
  • Surveiller les signes d’épuisement et de fatigue, la sécheresse de la peau et des lèvres
  • Consulter un médecin en cas de doute, en particulier lors de diarrhées (attention à la déshydratation rapide)

Recommandations pour les personnes âgées

Les personnes âgées et les enfants en bas âge font l’objet d’une attention particulière. Un flyer spécifique destiné à ces deux principaux groupes à risque est envoyé.

Les personnes âgées souffrent particulièrement de la chaleur. Leur thermorégulation est moins performante, ils transpirent moins et leur sensation de la soif est altérée. Il est donc important que leurs proches soient conscients du risque que peut entraîner une période de canicule, qu’ils prennent régulièrement des nouvelles de leurs aînés qui se retrouvent seuls à domicile, et qu’ils s’organisent pour prendre à temps les mesures de protection nécessaires en cas de grandes chaleurs.

Actualités liées