Pour éviter une grossesse, il existe différentes méthodes de contraception. Alors que certaines doivent être prises tous les jours, d’autres sont mises en place pour une période plus longue. Le choix de la méthode de contraception est une décision personnelle et peut évoluer selon les différentes phases de la vie. La contraception concerne les deux partenaires.

Méthodes réversibles

Les méthodes proposées ne représentent que très peu de risques pour la santé. Dès leur arrêt, une grossesse peut débuter.

La plupart des contraceptions sont prescrites par un-e gynécologue, à l’exception du préservatif :

- la pilule contraceptive*, à avaler tous les jours à heure fixe

- l’anneau vaginal, à introduire dans le vagin une fois par mois

- le patch, à coller sur la peau une fois par semaine

- le dispositif intra-utérin (DIU)* ou stérilet, introduit dans l’utérus par un-e gynécologue pour 3 à 5 ans

- l’implant sous-dermique*, posé sous la peau au niveau dubras par un-e gynécologue pour 3 ans

- l’injection trimestrielle*, à effectuer par un médecin ou un-e assistante médical-e tous les 3 mois

- le préservatif masculin ou féminin (« Femidom® »), à mettre en place avant chaque rapport sexuel

- la cape cervicale / diaphragme, à mettre en place avant chaque rapport sexuel et utiliser une crème spermicide

*Méthodes compatibles avec l’allaitement maternel et donc adaptées à la période du post-partum 

Seul le préservatif ou le Femidom® protègent efficacement contre la grossesse
 ET
les infections sexuellement transmissibles !

Méthodes irréversibles

  • Pour les femmes qui ne souhaitent plus de maternité, une méthode irréversible existe : la ligature des trompes.
  • Pour les hommes qui ne veulent plus de paternité, il existe la vasectomie.

Dans les deux cas, un entretien approfondi est nécessaire pour bien déterminer ce choix de vie important.

Autres méthodes

Les méthodes naturelles, telles que le coïtus interruptus, la « méthode température » ou « la méthode calendrier » sont peu sûres. Il faudrait les appliquer avec une protection complémentaire si on veut être sûr de ne pas risquer une grossesse.

Consultations au Centre fribourgeois de santé sexuelle

Nous vous proposons un entretien de conseil  (gratuit) individuel ou en couple  pour vous aider à choisir la contraception qui vous convient. Vous pouvez aussi prendre rendez-vous pour une consultation gynécologique (payante), proposée 2x par semaine. Les entretiens et les consultations sont confidentiels.

Détail des méthodes sur :

www.sex-i.ch

Contraception
Contraception © Tous droits réservés
Contraception

Actualités liées