Trois nouveaux tronçons de la Sarine rouverts à la pêche

30 Novembre 2016 -10h00

Une campagne de mesures de cPCB (de type dioxine) sur un nombre significatif de poissons prélevés entre La Pila et le barrage de la Maigrauge révèle une baisse de la contamination. La teneur en PCB se situe, pour tous les échantillons pêchables, en dessous de la valeur limite fixée par la Confédération. La Direction des institutions, de l'agriculture et des forêts, en accord avec la Direction de la santé et des affaires sociales, a décidé de rouvrir à la pêche trois tronçons de la Sarine et le lac de Pérolles avec cependant une interdiction de commercialisation et des recommandations de consommation du poisson.

En 2007, à la suite de la découverte d'une contamination en cPCB (PolyChloroBiphényles de type dioxine) de la chair des poissons sur d'importants tronçons des cours d'eau pollués par la décharge de La Pila, une interdiction de pêche a été décidée. Cette interdiction a pu être levée partiellement en octobre 2015 (avec restriction de consommation et interdiction de la commercialisation) sur la Gérine en amont du pont du Port jusqu'à la confluence du ruisseau Copy, à la suite des résultats de nouvelles analyses.

De nouveaux prélèvements, effectués de mai à septembre 2016 entre la décharge de la Pila et le barrage de la Maigrauge, montrent une nette baisse des concentrations en cPCB par rapport aux analyses précédentes et se situent en dessous de la valeur limite fixée par la Confédération.

Aussi, la Direction des institutions, de l'agriculture et des forêts, avec l'accord de la Direction de la santé et des affaires sociales, a décidé de rouvrir à la pêche trois tronçons de la Sarine, entre La Pila et le Pont de Pérolles, ainsi que le lac de Pérolles. Cette réouverture sera cependant assortie de conditions et de recommandations. Elles porteront notamment sur la taille de capture des truites, la non-remise à des tiers ou la consommation personnelle (80 à 250 gr par semaine pour des adultes, pas de consommation pour les enfants et les femmes en âge de procréer). Pour le reste, les recommandations déjà en vigueur continueront de s'appliquer du barrage de Rossens  au barrage de Schiffenen. Pour des motifs de sécurité, la pêche depuis la rive gauche de la Sarine au pied de la décharge de La Pila restera fermée également.

Les résultats des analyses et les décisions prises ont été présentés à la Fédération fribourgeoise des sociétés de pêche le 29 novembre 2016 qui a salué l'engagement de chaque service, la collaboration constructive et la réouverture prévue.
 

Actualités liées