Coléoptères, la recherche continue !

2 Avril 2020 -13h58

Malgré la fermeture du Musée au public, le travail continue, notamment sur le terrain. C’est parti donc pour une troisième année de piégeages des coléoptères du bois. Cette fois, le Musée d’histoire naturelle de Fribourg porte ses recherches principalement en Singine et en Veveyse.

Projet Coléoptères - zone alluviale de la Singine
Projet Coléoptères - zone alluviale de la Singine © Tous droits réservés - Etienne Francey

Depuis quelques semaines, le bois mort frémit et grattouille. Indifférentes à la pandémie de coronavirus, de petites bêtes se réveillent sous le grand soleil de printemps. Parmi elles, des insectes aux ailes antérieures transformées en armure, aux reflets souvent métallisés et aux pattes puissantes. Ce sont les coléoptères du bois. Beaucoup ont passé la majeure partie de l’hiver en léthargie, cachés dans des loges du bois mort, en tant que larve ou déjà sous forme adulte.

En collaboration avec le Centre suisse de cartographie de la faune, le Musée d’histoire naturelle de Fribourg a démarré en 2018 un projet de recensement des coléoptères du bois dans les forêts du canton. C’est dans la Gruyère que les pièges ont principalement été posés, permettant dès la première année de faire de nombreuses découvertes importantes : 331 espèces recensées dont 38 nouvelles pour le canton et trois considérées comme des reliques de forêts vierges d’Europe. L’identification des coléoptères de l’année 2019 est en cours et c’est en attendant les résultats que l’équipe du Musée commence cette année les piégeages en Singine et en Veveyse.

Projet Coléoptères du canton de Fribourg

Projet Coléoptère - zone alluviale de la Singine

Sophie Giriens
Projet Coléoptères, Gilles Hauser

Projet Coléoptères - Gilles Hauser

Etienne Francey
Projet Coléoptères, Sophie Giriens

Projet Coléoptères - Sophie Giriens

Etienne Francey
Projet Coléoptères du canton de Fribourg

Projet Coléoptères du canton de Fribourg

Etienne Francey
Projet Coléoptères, pose d'un piège

Projet Coléoptères - pose d'un piège

Etienne Francey
Projet Coléoptères, pièges

Projet Coléoptères - piège

Etienne Francey
Projet coléoptères, pièges

Projet Coléoptères - piège

Etienne Francey
Projet Coléoptères, pièges

Projet Coléoptères - piège installé

Sophie Giriens
Projet Coléoptères, pièges

Projet Coléoptères - piège installé

Etienne Francey
Projet Coléoptères, Gilles Hauser

Projet Coléoptères du canton de Fribourg

Etienne Francey
Projet Coléoptères, pièges

Projet Coléoptères - piège installé

Etienne Francey
Carabus violaceus - Plasselb (FR) - 16 mars 2020

Un carabe à problème (Carabus problematicus) a été observé sur le lieu de pose d'un piège - Plasselb (FR)

Sophie Giriens
Projet Coléoptères du canton de Fribourg
Projet Coléoptères, Gilles Hauser
Projet Coléoptères, Sophie Giriens
Projet Coléoptères du canton de Fribourg
Projet Coléoptères, pose d'un piège
Projet Coléoptères, pièges
Projet coléoptères, pièges
Projet Coléoptères, pièges
Projet Coléoptères, pièges
Projet Coléoptères, Gilles Hauser
Projet Coléoptères, pièges
Carabus violaceus - Plasselb (FR) - 16 mars 2020

Comme les forêts de conifères ont été privilégiées ces deux dernières années, les premiers pièges de ce printemps ont été posés dans des zones alluviales singinoises. Le bois mort, même charrié par la rivière, pourrait cacher des espèces encore non recensées dans le canton et chacune d’entre elles pourrait nous renseigner sur la santé de nos forêts. En effet, les coléoptères du bois ont des préférences écologiques particulières et certaines espèces sont considérées comme bioindicatrices : leur présence révèle aux biologistes la qualité du milieu forestier étudié.

Il existe encore de nombreuses inconnues sur l'état des populations d'insectes dans notre canton. Heureusement, les coléoptères du bois commencent à nous livrer quelques-uns de leurs secrets. Suite au prochain épisode!

Actualités liées