Le poste de police de Tavel moderne et contemporain

23 Janvier 2019 -10h01

Ce jour, en présence de nombreux invités, le poste de police de Tavel fraîchement rénové a été inauguré. Les travaux de transformation, urgents et nécessaires, ont duré trois mois.

Poste de police de Tavel
Poste de police de Tavel © Tous droits réservés

Le bâtiment construit en 1946 abritait un poste de police, un quartier cellulaire composé de 11 cellules, ainsi que deux appartements de service. En 1980 a eu lieu l’unique transformation d’envergure, car entre-temps seuls de petits travaux d’entretien ont été réalisés.
Avant la restructuration de la Police cantonale en 2002, ce poste de chef-lieu était occupé par 13 agents. Le district comptait 23 policiers au total. Le 20 février 2002, sa prison a été fermée et le poste de police de Tavel a été intégré à la section de la police de proximité. Aujourd’hui, il compte trois agents pour 6 communes, soit au total environ 11’500 habitants.
Afin de répondre aux besoins actuels d’une police moderne, le bâtiment a subi à la fin de l’année passée une rénovation appropriée et correspondant aux normes actuelles. Le coût des travaux s’élève à CHF 200'000.-. Le quartier cellulaire n’a par contre pas été rénové étant donné qu’il n’est plus en fonction. Depuis 2008, les deux appartements de service sont utilisés par l’inspectorat scolaire cantonal.
Chef du poste de Tavel depuis 2009, le sgt-chef Josef Nösberger prendra une retraite bien méritée le 31 janvier 2019, après 38 ans de service. Pour lui succéder, c’est le sgt-chef Markus Boschung, âgé de 46 ans, originaire de Jaun, qui a été choisi et promu au 1er février 2019. Il a occupé différentes fonctions au sein de la Police cantonale, notamment celle d’instructeur au Centre de formation. Avec à ses côtés les sgts Mathias Baechler et Marc Bürgy, la Police cantonale dispose d’une équipe expérimentée et compétente qui saura répondre aux attentes de la population du district de la Singine.

Actualités liées