1ère place au Concours du Vin Suisse Bio pour la "Réserve du Conseil d’Etat"

21 Juin 2019 -10h55

Le Domaine des Faverges, propriété de l’Etat de Fribourg, a brillé au Concours du Vin suisse bio. La « Réserve du Conseil d’Etat » 2017 a remporté la 1ère place du concours dans la catégorie chasselas, Cette récompense conforte la stratégie suivie par les Vignobles de l’Etat dans sa gamme des vins bio depuis 2013.

Gérald Vallélian, vigneron et œnologue, et son fils Fabien, chef de culture au Domaine des Faverges
Gérald Vallélian, vigneron et œnologue, et son fils Fabien, chef de culture au Domaine des Faverges © Tous droits réservés

Les Vignobles de l’Etat de Fribourg ont été à l’honneur lors du Concours du Vin suisse bio qui s’est tenu le 19 juin 2019 à Berne. La « Réserve du Conseil d’Etat » 2017 du Domaine des Faverges a décroché la 1ère place dans la catégorie chasselas qui comptait 34 vins. Les jurés du Concours du Vin suisse bio, composés de spécialistes venant de l’œnologie, de la sommellerie, du commerce de vins et de la formation, ont dégusté à l’aveugle 280 vins suisses, répartis en 10 catégories. Le jury s’est basé sur les normes de l’Organisation internationale de la Vigne et du Vin (OIV). Ce bon résultat conforte la stratégie des Vignobles de l’Etat de Fribourg transcrite dans la gamme des vins bios débutée en 2013.

La « Réserve du Conseil d’Etat » provient de la parcelle de la Ruchonnette, située au-dessus du village de St-Saphorin, dotée d’un ensoleillement optimal et d’un terroir de qualité. Sa particularité réside dans sa vinification qui s’inspire des techniques du passé en utilisant quatre cuves ovoïdes. Ce chasselas se pare d’une belle robe dorée et exprime des arômes épicés et fumés. Il offre de la richesse, du gras et de l’ampleur en bouche, typique de son élevage en amphores.

Le concours
Le concours a pour but de valoriser et promouvoir les vins suisses, certifiés selon l’Ordonnance Bio, Bourgeon ou Demeter, et de mettre en évidence les qualités et les diversités des vins issus de culture biologique. Organisé depuis 2014 par le magazine Vinum, il vient de fusionner avec le Concours Bio-Vino, organisé par Bio Vaud. Il est devenu la principale plateforme du vin bio suisse. Ces dernières années, les vins issus de l’agriculture biologique contrôlée n’ont cessé de gagner en qualité en Suisse, mais aussi en diversité, notamment grâce à l’apparition de nouveaux cépages résistants.

Actualités liées