Promotion de la santé et prévention

Stratégie du canton de Fribourg; programmes de promotion de la santé et de prévention; programme "je mange bien, je bouge bien"; programme de prévention du tabagisme « sans tabac je respire »; plan cantonal action alcool; programme cantonal de promotion de la santé mentale; concept santé à l'école; mandats de prestations; études sur la santé

Die Prävention hat zum Ziel, Erkrankungen und Unfälle zu verhüten und ihre Zahl und Schwere zu vermindern.
Die Prävention hat zum Ziel, Erkrankungen und Unfälle zu verhüten und ihre Zahl und Schwere zu vermindern. © Tous droits réservés

La  promotion de la santé est une branche de la santé publique à l’intersection de logiques d’interventions, de pratiques  et d’angles d’approche variés. Telle que définie par l’OMS, elle consiste en un processus qui confère aux populations les moyens d’assurer un plus grand contrôle sur leur propre santé, et d’améliorer celle-ci.

Stratégie du canton de Fribourg

La stratégie cantonale de promotion de la santé et de prévention-Perspectives 2030, adoptée le 7 mars 2017 par le Conseil d'Etat, fixe les priorités de promotion de la santé et de prévention pour le canton de Fribourg et sert ainsi de cadre de référence commun aux différents partenaires concernés.

Stratégie cantonale de promotion de la santé et de prévention

Programmes de promotion de la santé et de prévention

Programme "je mange bien, je bouge bien"
En promouvant une alimentation équilibrée et la pratique d'une activité physique régulière, le programme « Je mange bien, je bouge bien » 2018-2021 entend créer un environnement favorable à la santé afin de prévenir les maladies non transmissibles et agir sur les facteurs de risque tels que le surpoids et l'obésité, chez les enfants et les jeunes. La promotion de l'alimentation équilibrée et de l'activité physique régulière et adaptée auprès des seniors a également pour objectif de contribuer à leur autonomie et à leur qualité de vie. En ce qui concerne ces derniers, la prévention des chutes fait également partie des axes d'intervention. Les objectifs du programme ciblent les enfants et les jeunes de 0 à 20 ans, les personnes âgées de 65 ans et plus vivant à domicile ainsi que les populations-relais de ces deux publics cibles (parents, enseignant-e-s, sages-femmes, pédiatres, éducateur-trice-s de la petite enfance, diététicien-ne-s, médecins, pharmacien-ne-s, etc.).

Programme "je mange bien, je bouge bien"

Sur le même sujet: Alimentation et mouvement des enfants, des jeunes et des personnes âgées

Programme de prévention du tabagisme "sans tabac je respire"
Le tabagisme, avec un coût social estimé à 350 mio par année pour le canton de Fribourg, est la cause de maladies et de décès la plus facilement évitable. Les fumeurs et les fumeuses sont plus nombreux parmi les personnes actives professionnellement. La prévalence tabagique est corrélée négativement avec le niveau de formation. 
Le canton de Fribourg mène une politique active de prévention du tabagisme. 
Toutes les informations concernant la prévention du tabagisme

Plan cantonal action alcool
La Direction de la santé et des affaires sociales (DSAS) a confié au Service de la santé publique (SSP) et au Service du médecin cantonal la tâche d'élaborer un Plan cantonal d'action alcool. L'élaboration du PCAA a été ainsi conjointement menée par ces deux services, avec pour préoccupation de couvrir tant les aspects de prévention de la consommation problématique d'alcool que les aspects de prise en charge des dépendances.
Plan cantonal action alcool

Programme cantonal de promotion de la santé mentale
La santé mentale nous concerne toutes et tous! Une personne sur deux est atteinte dans sa santé mentale, au moins une fois dans sa vie (de manière ponctuelle ou durable). Et près de 17% de la population fait face à un ou plusieurs troubles psychiques. Il s'agit des affections de santé les plus fréquentes et les plus handicapantes. 

La santé mentale est donc très importante dans la déclinaison des programmes et actions en matière de promotion de la santé. Ces dernières années, elle est devenue l'une des priorités du canton de Fribourg en matière de santé publique.

Concept Santé à l'école

Les questions de la santé physique et psychique des enfants et des jeunes sont au cœur des préoccupations actuelles. L’éducation est avant tout du ressort de la famille, mais c’est aussi l’affaire de toute la société. L’Ecole en assume une part. Ainsi le PER – Plan d’études romand – comprend une thématique de formation générale: santé et bien-être.

Pour répondre aux obligations des diverses lois (scolaire, sur la santé, sur la jeunesse), les Directions de l’instruction publique, de la culture et du sport (DICS) et de la santé publique et des affaires sociales (DSAS) du canton de Fribourg développent une politique commune en termes de promotion de la santé et de prévention à l’école. Ensemble, elles ont élaboré un concept global sur le sujet.

Mandats de prestations

Le soutien financier de l'Etat en matière de prévention et de promotion de la santé se fait de deux manières :

  • sous forme de financement de projets spécifiques
  • sous forme de subventions accordées à des institutions actives dans le domaine au travers de mandats de prestations 

Actuellement, huit institutions sont au bénéfice d'un mandat de prestations avec la Direction de la santé et des affaires sociales pour la promotion de la santé et la prévention.

Projets de prévention et promotion de la santé

Demandes de subventions pour de projets

Etudes d'impact sur la santé 

Fribourg a été le premier canton Suisse à inscrire l’EIS dans sa loi sur la santé (RSF 821.0.1) du 16 novembre 1999 : l’article 3 alinéa 3 stipule que « sur demande de la Direction compétente en matière de santé, le Conseil d’Etat peut accompagner tout projet de loi, de décret ou d’arrêté d’une évaluation d’impact sur la santé et, s’il est négatif, d’un rapport sur les mesures prévues pour en atténuer les effets ».

La préoccupation des impacts potentiels sur la santé de décisions prises dans les Services de l’Etat de Fribourg ressort également dans le Plan cantonal de promotion de la santé et de prévention 2007-2011, reconduit pour 2011-2015. En effet, un certain nombre de conditions nécessaires à la mise en œuvre de ce plan ont été posées au rang de priorités, parmi lesquelles la transversalité, qui doit permettre la prise en compte des enjeux de promotion de la santé dans les projets relevant de secteurs non sanitaires.

Plus d'informations

Actualités liées